Devil Doll revient après plus de dix ans avec "Lover & Fighter", "New Single" Purse Whiskey "« American Songwriter

Lorsque Colleen Duffy s'est réveillée partiellement paralysée en juillet 2014, elle savait que ce ne serait plus jamais pareil. Initialement attachée à un fauteuil roulant, la chanteuse Devil Doll est retournée dans sa ville natale de Cleveland pour des soins médicaux, a passé les prochains mois à s'éloigner des tests et des procédures et a reçu plusieurs diagnostics avant d'apprendre le principal responsable de sa douleur débilitante, le syndrome de type III d'Ehlers-Danlos , une condition qui affaiblit le tissu conjonctif du corps.

Dans son système auto-immune du matin, Duffy a également reçu un diagnostic de fibromyalgie, de syndrome de fatigue chronique et de syndrome de douleur chronique. Souffrant également d'endométriose, les médecins ont détecté une toxicité de moisissure noire dans le cerveau, contribuant à un nouveau déclin cognitif de la chanteuse.

«J'étais comme," cool, je vais l'ajouter à ma collection de maladies exotiques ", dit Duffy Compositeur américain. "C'est une autre plume étrange dans ma casquette."

Duffy écrivait toujours tout au long de sa maladie. Enfin, nous retournons à Los Angeles pour enregistrer le troisième album studio Devil Dolls, Amant et combattant Le 1er mai, ses problèmes de santé n'étaient pas derrière elle. Elle souffrait de deux infections des voies respiratoires supérieures et un lupus a également été diagnostiqué au milieu du dossier.

"C'est comme se retirer du travail, comme un très long, un mauvais genre de travail qui dure juste pour toujours, et ça continue encore et encore – pendant six ans", dit Duffy.

Premier album du groupe rockabilly-punk depuis 2007 Le retour d'Eva, chaque histoire Amant et guerrier est une exploitation plus profonde de la vie de Duffy, de la perte – la mort de quelques amis – de faire face à un traumatisme infantile, à une maladie constante et à la guérison.

"Ce record est tellement différent de mes autres records", dit Duffy. "Presque mourir te change."

Malheureusement et trempé l'âme sinistre d'une poupée diable, Amant et guerrier il ouvre un paysage plus sincère et viscéral qui entre dans une autre dimension de l'histoire de la poupée du diable. Parfaitement élevé dans les fissures de Betty Page et toujours du punk rock, Duffy dégouline toujours de la page du magazine magique des années 40. Son ancien temps, le mélodisme intact, a maintenant plus de couches à briser maintenant Amant et guerrier, le titre hocha la tête pour être un amant et un combattant – se battre pour sa vie et pour la gratitude ultime qu'il a maintenant pour lui.

"Il a vraiment fallu tout ce qui nous a permis d'enregistrer", explique Duffy. "Je devais vraiment prendre le temps et savoir que tout était divinement chronométré." Si c'est pour sortir, quand les étoiles sont égales, ce record sort. Tout repoussait toujours et je devais vraiment m'engager dans le processus. "

Finalement, l'album a pris sa propre vie, dit Duffy, et le premier single "Purse Whisky" est maintenant beaucoup plus grave avec la pandémie actuelle de coronavirus. "Les paroles disent que nous sommes tous dans le même bateau, inspirez, voici un verre", dit Duffy. "Il est vraiment important de ne pas mettre tout le cortisol dans un état de peur." Cela se produit maintenant et je pense que ce record aurait dû sortir maintenant. En ce moment, nous avons plus que jamais besoin de musique. "

Maintenant, il doit devenir l'unité, en particulier aux États-Unis, en disant que la nation est confrontée à une lutte avec COVID-19. "Nous sommes tellement concentrés sur ce qui nous sépare de tout le monde que nous pourrions tous l'utiliser un peu pour faire ce qui nous rend identiques et ce qui nous relie", dit Duffy. "Nous sommes devenus un conglomérat de séparatistes, et c'est donc une sorte de grand silence sur l'humanité qui oblige les gens à communiquer entre eux, à activer ces neurones miroirs et à s'engager dans la voie que les gens ont atteinte depuis si longtemps, avec un contact minimal." nous fait peur, nous tue.

Colleen Duffy Colleen Duffy (Photo: Tim Sutton)

Écrire à travers sa douleur – physiquement et émotionnellement –Amant et guerrier il provient également d'un site de traumatologie, en particulier du sien. La survivante de l'inceste dit à Duffy que la violence, la police, la drogue, l'alcool et le harcèlement enracinés dans son enfance la touchent encore à ce jour, mais la musique est une thérapie. "C'était fou", dit-il. «Parfois, j'aime», vais-je passer le reste de ma vie adulte à essayer de surmonter mon enfance? "Mais la réponse est non. Les deux autres enregistrements portaient essentiellement sur la narration et le témoignage."

Pour que les gens parlent, c'est presque comme s'ils avaient besoin d'une preuve que quelqu'un a vécu une histoire similaire ou qu'il a traversé ce rythme cardiaque, ce divorce ou cette mort. "En tant qu'artiste, je crois que vous avez la sensibilité d'absorber ce que vous vivez et voyez autour de vous", dit Duffy. "Vous le dépensez, puis le remettez." Vous le représentez pour que quelqu'un d'autre puisse dire: "Oh, attendez une minute, c'est lié." "

Ce lien brut avec la musique est souvent partagé par les larmes des fans après le concert avec Duffy. C'était aussi une incitation à monter un nouvel album. Lorsque Duffy a quitté Los Angeles pour louer ses affaires pour le stockage, un autre musicien et un traumatisme survivant, elle a partagé émotionnellement l'impact de sa musique sur elle. "Elle a dit:" Il y a quelque chose dans votre écriture, et il y a quelque chose dans votre voix, et je sais que je vous fais confiance ", dit Duffy." J'ai réalisé que les survivants d'un traumatisme entendent la vérité dans ma voix et sont comme " attendez une minute, il sait ce que c'est. ""

Duffy a immédiatement commencé à tamiser les morceaux et morceaux de chansons qu'elle avait rassemblés, réalisant qu'elle en avait assez pour le prochain enregistrement. "Ce n'était même pas sur mon radar", dit-il. "Cette nuit où elle a pleuré et m'a dit comme elle me croyait, et d'un survivant à un traumatisme à un autre, c'est l'un des plus grands compliments que vous puissiez faire à un autre." Si ce n'était pas pour elle en ce moment, je ne suis pas sûr que cela arriverait. "

Duffy est plein de genres différents et dit qu'il y en a pour tous les goûts Amant et guerrier. "J'écris de la merde que je veux écouter, alors j'espère qu'il y a une telle vibration qui est dans le disque dans tous ces différents genres", dit-il, se référant à la leçon lyrique qu'elle a apprise de Tom Waits. "C'est votre opinion qui vous permet de rester cohérent en tant que conteur."

Devil Doll, enregistré sur Hollywood Sound Sunset, a frappé le bassiste de Who Jon Button Amant et guerrier et le violoniste Witcher, lauréat d'un Grammy Award, qui a également joué sur Le retour d'Eva sur 13 pistes.

Avec la triste reprise de Conway Twitty pour "It's Just Do Faith" et le duel de violon et guitare "Simple Man" de Lynyrd Skynyrd Amant et guerrier commence un peu comme le populaire Croon Lesley Gor de 1963 "You Don't Own Me", tandis que "You Can't Have Me" adopte une position similaire.

"Forsaken" rend hommage à l'ancien bassiste Devil Doll, décédé après l'accident il y a deux ans. Écrit la semaine de sa mort, "Renégats" est littéralement venu à Duffa dans un rêve. "Ensemble, nous avons chanté la chorale et nous étions à cet endroit et avons ouvert la porte. Tout était blanc", dit-il. "Il m'a dit combien il aimait la chanson dans un rêve, donc je pense que j'ai vraiment eu une bénédiction sur cette chanson."

Elle a capturé le concept d'être piégée en mer et de chaînes représentant son traumatisme et des choses qu'il n'a pas pu surmonter plus tard dans sa vie, disant que les mots "abandonnés" ont été écrits dans sa mémoire pour l'aider à traiter la tristesse.

"Nous étions très proches et n'avions que quelques démons qui l'entouraient, quoi qu'il fasse, il ne pouvait pas trembler", dit Duffy. "Nous nous sommes rencontrés." J'ai toujours eu le dos, et il n'y a que quelques choses que vous n'avez jamais vraiment blessées – ou appris à planer un peu – mais cela ne fait que vous changer. Il y a une raison pour laquelle ils appellent cela le meurtre d'âmes dans le monde thérapeutique. "

Le costume suivant a été écrit "à tous nos amis" parce que Duffy était fatigué de perdre des amis. En 2012, elle a perdu un autre ami, le guitariste Nick Curran, et dit qu'elle voulait écrire une chanson que vous pourriez lancer sur le juke-box et chanter au bar après les funérailles. Ils ont tous deux prévu de créer un album en duo – quelque chose que Duffy voulait explorer, ainsi que la capacité innée de Curran à capturer Little Richard.

Psychobilly et boursouflée, la chanson d'amour hors la loi "Ballad of Back View Mirror" prend le relais de "Ring of Fire" de Johnny Cash, tandis que "Back Home to Me" est le chapeau de Duffy par Otis Redding et son amour pour Stax Records. "Otis Redding est comme mon parrain musical", dit Duffy. "Il m'a appris l'âme."

Lors de l'écriture, des chansons en rêve viennent parfois à Duffy. Il se réveille, chante toujours choeur ou texte et met un stylo sur du papier. D'autres fois, c'est une expérience – voir un film, un groupe ou entendre une chanson qui évoque une certaine mélodie ou une histoire. Les chansons sortent généralement en même temps, du début à la fin. Duffy entend tout son équipement et sait exactement comment la chanson va jouer. "La chanson vient ou non", dit Duffy. "Je dis qu'il a été arrêté par les muses." Je ne pourrais jamais faire ce que fait Diane Warren – juste donner un coup de pied à ces super tubes à succès – mais j'entends littéralement toute la chanson, l'orchestration et la musique et j'écris la mélodie avec les paroles et c'est juste une sorte de création moi-même. "

En réseau dans différents genres, Amant et guerrier continue de s'élever aux racines punk rock de Duffy. "Il y aura toujours un gamin de punk rock à l'intérieur", dit Duffy. "J'ai peur dans mon histoire, et je ne donne pas une putain de partie d'être un gars punk rock, le genre de musique avec laquelle j'ai grandi et ma vraie histoire personnelle." Le punk rock est venu me chercher. Il colore toujours tout ce que je fais. "

En ce moment, tout est suspendu en raison de la suspension de COVID-19, mais Duffy dit qu'elle aimerait explorer une petite tournée qui devrait être soigneusement planifiée avec 10 ou 12 villes pour sa santé.

Pour le moment, Duffy est actuellement. Malgré la maladie, il y a un lieu de pure gratitude. Spirituellement et artistiquement, Duffy est dans un meilleur espace.

"Je viens d'un endroit où j'ai vraiment appris ce que j'ai fait et où je gagne mon pouvoir, et combien je contrôle plus que je ne le pensais", dit Duffy. "Donc, cela a changé ma perspective et j'ai une profonde gratitude." Je l'ai spirituellement, mais j'ai toujours une âme punk rock. "

Devil Doll revient après plus de dix ans avec "Lover & Fighter", "New Single" Purse Whiskey "« American Songwriter
4.9 (98%) 32 votes