Comment retrouver notre énergie alors que tout semble s'être échappé? : Femme actuelle Le MAG

Spécifiez les cycles à jouer

Lorsque des situations négatives se répètent dans nos vies – les mêmes types de rencontres, les mêmes écueils, les mêmes déceptions, les mêmes souffrances physiques et morales … – et que nous cassons nos plans, nous devons identifier des blessures très étranges. retrouver notre dynamique vitale et notre potentiel.

C'est la théorie que Natacha Calestrémé démontre dans son travail avant étape par étape à travers une série de 22 protocoles de gestion de l'énergie pour soigner nos blessures émotionnelles, au début de nos troubles récurrents.

Ce livre, La clé de votre énergie (Albin Michel), est apparu il y a quelques mois, avec un œil de loup, loin de tout battage médiatique pour devenir un best-seller grâce à la bouche de ses lecteurs captivants.

Identifier nos blessures

La première étape consiste à réaliser et à accepter nos blessures. Pour limiter cela, Natacha Calestrémé propose d'énumérer toutes les situations de test de nos vies (lointaines ou récentes, que ce soit la remontrance parentale, la souffrance scolaire, la rupture, la situation professionnelle, l'argumentation, la grosse perte, etc.) puis d'y réfléchir: quel sentiment en nous vient quand on y pense? Peur, tristesse, injustice, abandon, culpabilité, trahison, colère, humiliation, rejet?

Focus sur notre arbre généalogique

"Découvrons qui l'a vécu dans notre famille émotions ? Parce que même si cela semble surprenant, ce serait une réplique que nos parents ou ancêtres ont expérimentéeexplique l'auteur. De plus, une fois que nous y prêtons attention, les exemples sont évidents: notre grand-mère a subi un avortement et nous avons tous du mal à avoir un bébé. Et si la peur se répétait? Notre oncle a fait faillite et nous ne pouvons pas gagner notre vie. Et si la colère se répétait? Notre mère vivait dans l'ombre de son mari et il nous est difficile d'exister dans notre profession. Et si l'injustice ou le chagrin réapparaissaient?«Si la forme de réussite de nos souhaits nous est inexplicablement refusée, cela peut être un fardeau transgénérationnel. L'auteur cite le professeur Linus Pauling, prix Nobel de chimie: « La vie n'est pas une molécule, mais une connexion entre elles Et nous pouvons nous libérer de ces liens toxiques, fardeaux émotionnels qui ne nous appartiennent pas.

Travailler sur nos défauts

Des psychothérapeutes ou des psychiatres témoignent que ces techniques réussissent sans pouvoir en expliquer la base. Comme ce médecin, qui admet être libéré de la fatigue chronique qui lui a fait souffrir des grandes souffrances de son adolescence, ou cet hypnothérapeute et auteur qui, après avoir trouvé la culpabilité tapie en elle de parents réprimandants à l'âge de 4 ans, s'est libéré de ses blocages et elle a réussi à atteindre le succès qu'elle cherchait. Ou cette sœur, qui découvre incroyablement que l'enfant a cessé de répéter le jour où sa mère s'est débarrassée de la peur de perdre (grand-mère a perdu sa fille), nous comprenons que la meilleure façon d'aider nos enfants est de travailler sur leurs propres erreurs.

Protocoles de traitement

L'identification a été causée par nos blessures et nos cycles qui se répètent, Natacha propose 22 protocoles de traitement, élaborés après des rencontres avec des médecins (médecine chinoise, compagnie d'énergie, chaman, magnétiseur …) qui entre autres ont enseigné que le corps est composé de 99 fois plus d'énergie et l'information que la matière. Et que certaines expériences créent une brèche dont notre énergie s'échappe. D'où le sentiment qu'il n'est plus capable d'avancer, l'épuisement. Ces protocoles, qui guérissent nos blessures émotionnelles (et souvent générationnelles), réparent notre corps et notre âme blessés en renforçant notre circuit énergétique. Ils nous permettent de reconfigurer nos liens et de changer radicalement nos relations avec nous-mêmes et avec le monde.

Redécouvrir le chemin de sa vie

Au cours de cette lecture active, nous apprenons beaucoup de choses: comment réconforter notre «enfant» intérieur, prendre soin de notre âme, trouver le prénom de notre guide, entrer en contact avec lui, se rendormir ou traverser un chagrin. Et même comment pardonner … ce qui semble souvent impensable, mais nous permet enfin de réduire «l'héritage» gourmand en énergie.

Un livre fascinant à découvrir, mais surtout à «pratiquer». Pas étonnant que cela ait changé la vie de ses lecteurs qui, en en parlant, ont donné cette expérience qui leur a ouvert la vie.

La clé de votre énergie, Natacha Calestrémé, édition Albin Michel, EUR 19,90

Lisez aussi:

⋙ Émotions? Je ne sais pas! Qui sont les alexithymiques?

⋙ Moyen, magnétiseur… et vous avez un cadeau?

⋙ Comment renouer avec l'âme de votre enfant et mieux vivre? Réactions des psychologues

⋙ Charles Pépin: "Avoir confiance en soi, c'est accepter de ne pas tout contrôler"

Comment retrouver notre énergie alors que tout semble s'être échappé? : Femme actuelle Le MAG
4.9 (98%) 32 votes